Home / Maaret el-Noman: Report on the actual state of archaeological museum 30.09.2014

Maaret el-Noman: Report on the actual state of archaeological museum 30.09.2014

Le musée de Ma’arat al-No’man, qui abrite la plus importante collection de mosaïques au Proche-Orient et couvre presque 2000 m², a subi des destructions à la suite des bombardements aériens quotidiens et massifs essuyés par cette ville qui est passée sous le contrôle de l’armée libre depuis 2012.
L’ancien musée connu sous le nom de Khan al-Qashlah et situé à côté du musée actuel a été transformé en retranchement militaire par l’armée officielle jusqu’au mois d’août 2011. Par la suite, l’armée libre a pris le contrôle de ce bâtiment et du musée actuel (Khan Mourad Pacha). Ce dernier est aujourd’hui protégé par les combattants de la brigade des Martyrs de Ma’arat al-Nu’man.

Au début du mois d’octobre 2012, une bombe lâchée par un MIG est tombée à proximité du musée. Jusqu’à présent, ce bâtiment daté de l’époque ottoman a subi 5 obus et l’une des l’explosion a fait voler en éclats une partie des portes et des fenêtres, mais aussi des vitrines d’exposition, brisant des objets en faïence.

1. La structure du bâtiment

Certaines salles du Khan Mourad Pacha qui date de l’époque ottomane (XVIIe siècle) sont partiellement endommagées suite au bombardements aériens et aux combats entre les deux côtés du conflit.

2. Les mosaïques

Certains panneaux de la mosaïque ont subi des dégradations simples (impacts de balles) et d’autres sont gravement endommagés.

3. Objets endommagés et pillés

Les photos montrent que des jarres et des objets en basalte exposés dans certaines salles et dans la cour du musée ont été endommagés.
Par ailleurs, plusieurs pièces ont été pillé de ce musée. Selon le directeur du musée, il s’agit d’environ 30 pièces de monnaie, de jarres, des figurines en terre cuite, des vases en verre et de petits objets datés de l’époque islamique.
Des informations non confirmées nous sont parvenues, la police turque dans la région d’Antioche en Turquie aurait pu arrêter des pilleurs et confisquer les objets qui ont été pillés du musée de Maaret al-Nouman.

Check Also

Ma’arrat al-Nu’man : Bombing of the archaeological Museum 02.01.2018

  Related